Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 00:39

Soirée énorme à Thors au bord de l'étang ce samedi 11 août à 22 heures. Plus de mille personnes de tous âges pour écouter les Binuchards. Imaginez un mélange de Malicorne et Tri Yann pour les mélodies, Renaud pour le drapeau noir et André Pacher ce génial poète et chanteur fondateur de l'UPCP pour l'hommage au pays natal, vous aurez une petite idée de l'ambiance de feu que mettent Binuche et ses trois musiciens.

Goulebeneze est de retour par la langue et par l'humour, l'auto-dérision si typique des charentais. Le ton est paillard et l'anarchisme doux, à la mode saintongeaise. "Saintonge blues", "Du cananbis dans mon maïs", "Les baignassoutes" (les touristes), "Ces petits culs", les morceaux défilent dans une ambiance d'enfer, les cagouilles sont à l'honneur par une chanson qui les savoure... et toute la jeunesse devant la scène reprend le geste des Binuchards pour saluer les cagouilles, les doigts repliés mais l'index et le petit doigt levés.

Bertrand Royer mon ami cognaçais, devenu maire-adjoint de Poitiers et conseiller général de la Vienne, qui nous a quittés trop tôt, aurait beaucoup aimé tant la musique celtique renaissante depuis 1968 lui était chère sans parler de l'appel à la dignité ("Lève toi"), à la révolte et à la fraternité ("Quel est le sang ?").

Du rock celtique saintongeais qui reconnaît son influence bretonne ("J'aime la Bretagne qui m'a sauvé la vie") ! Douze ans de chansons et déjà 8 CD d'enregistrés. Le stand est dévalisé en moins d'un quart d'heure. Longue vie aux binuchards qui célèbrent si bien leur pays ("Viens voir ma région de France","L'Hermione"). Et merci à Gérard, cet autre ami cognaçais si imprégné de musique qui m'a conseillé d'aller les découvrir.

Partager cet article
Repost0

commentaires